La Banque Islamique de Développement (BID) est profondément préoccupée par la croissance exponentielle du nombre de cas dans le monde et les retombées humaines, sociales et économiques de cette pandémie, en particulier dans les pays membres de la BID. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement mondiale, la compression de la demande et l'instabilité macroéconomique auront de graves répercussions sur la croissance économique et la pauvreté des pays membres, si elles ne sont pas gérées de manière appropriée.

Le Groupe de la BID reconnaît pleinement la capacité limitée de ses pays membres à faire face à ces impacts négatifs de COVID-19 et les assure du soutien total et assidu du Groupe pour traverser cette période difficile.

Afin de soutenir ses pays membres en cette période de besoin, le Groupe de la BID met en place une `` Facilité de préparation stratégique et de réponse '' de 730 millions de dollars américains pour atténuer l'impact sanitaire et socio-économique négatif de la pandémie de COVID -19. Cela comprendra 280 millions de dollars de la Banque et du Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (ISFD) pour les projets et programmes souverains, 300 millions de dollars de la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) pour le financement du commerce et 150 millions de dollars de la Société Islamique pour l'Assurance des Investissements et des Crédits à l'Exportation (ICIEC) pour la couverture d'assurances.

La facilité étendra le financement aux secteurs publics et privés afin de minimiser la propagation et l'impact de la pandémie dans les pays membres de la BID et de renforcer leur résilience. Le financement sera étendu sous forme de dons, de ressources concessionnelles, de financement du commerce, de prêts au secteur privé et d'une couverture d'assurance politique et risques. Le Groupe de la BID déploiera tous les instruments de financement disponibles pour acheminer les fonds de manière accélérée afin de soutenir ses pays membres.

Le financement du SPRF ciblera des interventions qui se concentrent sur la préparation aux situations d'urgence et la réponse à endiguer et limiter la propagation du COVID-19, minimiser l'impact socio-économique de la pandémie, en particulier sur les pauvres, et renforcer la résilience des pays Membres pour répondre aux flambées et pandémies. L'installation soutiendra le renforcement des systèmes de santé, le financement des plans nationaux de préparation et de riposte aux épidémies, la sensibilisation et l'éducation de la communauté, la surveillance des maladies, la collecte et l'analyse des données, la fourniture durable de services sociaux essentiels, la fourniture de filets de sécurité sociale et soutiendra les activités du secteur privé.

Le Groupe IsDB investira également dans la recherche et le développement et fournira une assistance technique pour le développement de solutions innovantes pour prévenir et contenir la pandémie dans le cadre de son programme Science, technologie et innovation. En outre, la Banque utilisera sa facilité de programme de liaison inverse pour partager les enseignements, les meilleures pratiques et l'expertise technique d'autres pays membres dans la réponse et la gestion du COVID-19.

Les entités du Groupe de la BID soutiendront le secteur privé dans sa réponse à la crise et minimiseront son impact sur les PME pour soutenir le développement économique. L'appui au financement commercial de l'ITFC prendra la forme d'initiatives de réponse rapide à court terme visant principalement à permettre aux pays membres d'acheter du matériel et des fournitures médicales d'urgence pour la préparation aux COVID et un soutien à moyen terme pour permettre aux MC et aux PME de se remettre de l'impact des crises. Le plan de réponse rapide sera de l'ordre de 300 millions de dollars américains. L'appui de l'ITFC permettra la relance du commerce et le maintien des chaînes d'approvisionnement dans des secteurs stratégiquement importants. L'ICIEC fournira une assurance-crédit et une assurance contre les risques politiques pour soutenir les importations de produits stratégiques, protéger les investissements et minimiser la volatilité.

La Banque est convaincue qu'une coordination et une interaction efficaces aux niveaux mondial, national et local sont extrêmement importantes pour faire face efficacement à la situation actuelle. La BID travaillera en étroite collaboration et en partenariat avec les Banques Multilatérales de Développement (BMD) et les institutions de financement du développement pour coordonner et mobiliser efficacement les ressources afin de soutenir les pays membres touchés et de mettre en œuvre ses interventions.

La BID a également atteint des bailleurs de fonds et des partenaires au développement clés, notamment le groupe de coordination arabe, afin de mobiliser des ressources pour soutenir les pays membres. Un nombre important de partenaires, notamment la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures, le Fonds de l'OPEP pour le développement international, le Fonds saoudien et le Fonds koweïtien pour le développement, ont également exprimé leur intérêt à s'associer aux efforts de la Banque pour faire face à la pandémie de COVID-19.

La BID appelle à une coordination et une collaboration mondiales solides pour une réponse immédiate et des interventions à moyen et long terme. La BID travaillera main dans la main avec tous les partenaires pour une action unie afin de surmonter cette pandémie et appelle à l'unité pour s'attaquer aux problèmes mondiaux.

Le Groupe de la BID a mis en place des mesures pratiques, dans le cadre de sa gestion de la continuité des activités, pour garantir que nos fonctions critiques fonctionnent sans interruption. Nous avons testé de manière proactive les mécanismes de réponse interne au siège et dans nos bureaux régionaux pour poursuivre les opérations du Groupe de la Banque pendant cette pandémie mondiale.