• Échanger des idées sur les défis et les possibilités qui s'offrent aux investisseurs et aux exportateurs turcs
  • Explorer comment stimuler les exportations et les services turcs sur les marchés mondiaux
  • Stimuler la croissance dans le pays grâce à la science et à l'innovation

26 avril 2018 - Le Président Bandar Hajjar ouvrira le « Sommet des exportateurs et des investisseurs » à Izmir (Turquie), organisé par le Groupe de la BID et Turk Eximbank. La conférence de deux jours verra la participation du ministère de l'Économie de la République de Turquie, offrant une occasion unique d'échanger des idées sur les défis et les possibilités qui s'offrent aux investisseurs, aux exportateurs et aux entrepreneurs turcs. Elle explorera comment le Groupe de la BID et Turk Eximbank peuvent fournir un soutien et une assistance pour stimuler les exportations et les services turcs sur les marchés mondiaux. 

Les principaux points à l'ordre du jour comprennent la « Session plénière du Sommet des exportateurs et des investisseurs » et une table ronde intitulée « Soutenir les aspirations de la Turquie à une croissance tirée par le secteur privé ». Les orateurs comprendront Son Excellence Nihat Zeybekci, ministre de l'Économie de la République turque, Son Excellence Dr. Bandar M. H. Hajjar, Président du Groupe de la BID, M. Oussama Kaissi, directeur général de la Société islamique d'assurance des investissements et des crédits à l'exportation (SIACE), M. Eng. Hani Salem Sonbol, directeur général de la Société internationale islamique de financement du commerce et Son Excellence Osman Çelik, sous-secrétaire au Trésor de la République de Turquie.

La République de Turquie est l'un des principaux membres fondateurs du Groupe de la BID et un important partenaire de développement de la Banque. Le Groupe de la BID a beaucoup soutenu la République de Turquie dans sa tentative de développer le secteur privé du pays, le secteur bancaire islamique ainsi que le commerce et l'investissement. Depuis la création de la BID, la Banque a fourni plus de 11,2 milliards de dollars pour financer 483 projets dans divers secteurs, l'énergie renouvelable étant la principale initiative : la BID a aidé la Turquie à ramener 370 mégawatts d'électricité provenant de sources renouvelables dans son réseau électrique et à réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays de plus d'un million de tonnes. 

Le Groupe de la BID et Turk Eximbank ont établi, au fil des ans, une forte coopération pour soutenir les activités d'exportation des entrepreneurs, des midcaps et des petites et moyennes entreprises turcs, dans le but d'appuyer la Turquie dans son aspiration à se positionner comme un leader du marché mondial dans les exportations traditionnelles, mais aussi dans le développement des infrastructures dans les nouveaux partenaires commerciaux. Le sommet est un prolongement de cet engagement. Il offre aux dirigeants l'opportunité de partager leurs idées sur la croissance du pays.

La BID estime qu'il est crucial d'ajouter à la chaîne de valeur des pays à leur source et que la participation à la chaîne de valeur de l'économie mondiale est essentielle pour parvenir à une croissance économique élevée et durable. Le fonds Transform de 500 millions de dollars lancé le mois dernier dans le but d'accélérer les solutions axées sur la science, la technologie et l'innovation dans les pays en développement illustre la conviction de la BID que la croissance économique est le meilleur moyen de sortir de la pauvreté.  Le fonds accepte les candidatures de tous les Innovateurs, scientifiques, PME, entreprises privées, ONG, gouvernements et institutions universitaires sollicitant un financement en soumettant un appel à l'innovation sur la plateforme mondiale d'innovation en ligne de la BID, Engage.

Le président Bandar Hajjar a déclaré « Nous voulons être bien plus qu'un distributeur automatique pour nos pays. Il importe que tout notre travail soit durable et qu'il ait un impact durable par la formation ou le renforcement des compétences. Nous voulons aider les gens à s'aider eux-mêmes. Ce sommet offre aux parties prenantes turques une plateforme de discussion sur l'avenir des exportations et des importations et les moyens d'aider à stimuler la croissance de l'économie.