Tashkent, Ouzbekistan, le 20 Septembre 2018– Aujourd’hui, Dr. Bandar M.H. Hajjar, Président de la Banque Islamique de développement (BIsD), a participé à une réunion avec S.E. M. Shavkat Mirziyoyev, le Président de l’Ouzbékistan. Pendant la réunion, le Dr Bandar Hajjar a dirigé les discussions au sujet de l’impact des projets sociaux, économiques, culturels et humanitaires de la BIsD dans le pays jusqu’à ce jour. 

La réunion s’est déroulée à la suite du lancement stratégiquede partenariat avec les pays membres (SPPM) pour l'Ouzbékistan, un plan de 1,3 milliard de dollars américains financé par la BIsD, qui renforcera le partenariat actuel de la Banque dans le pays. La République de l’Ouzbékistan s’est liée à la Banque en septembre 2003 et la BIsD a depuis apporté un montant total de 1,9 milliard de dollars USD pour l’aide au développement.

Dr. Bandar Hajjar, Président de la Banque islamique de développement, a dit : « On a préparé la SPPM en étroite coopération avec le gouvernement. Elle contribuera à moderniser l’infrastructure et à soutenir le développement socioéconomique durable, qui est fondé sur la science, la technologie et l’innovation. »

Le portefeuille actuel de la Banque traverse de nombreux secteurs et est en concordance totale avec les besoins de développement et les priorités de l’Ouzbékistan.  Des ressources seront allouées au développement rural et à l'accès aux logements abordables, au secteur agricole, à la rénovation des réseaux d'approvisionnement en eau, au secteur des transports et plus encore.

Le Gouvernement de l’Ouzbekistan a également entrepris des réformes approfondies pour améliorer le climat des affaires et de l’investissement, renforcer la coopération régionale, modifier le secteur agricole et encourager l’innovation et l’esprit d’entreprise. 

S.E.M. Shavkat Mirziyoyev, le Président de la République de l’Ouzbékistan, a dit : « La BIsD a récemment financé le Centre international de la recherche scientifique d’Iman Al Bukhari établi à Samarkand, qui promeut le patrimoine culturel de la région et les contributions des musulmans cultivés à travers le monde. Le Centre facilite aussi l’échange de connaissances au sein de la communauté scientifique internationale et s’efforce de devenir un des centres majeurs pour la science et la technologie. Je remercie très sincèrement la Banque pour son soutien. »

La Banque islamique de développement prévoit de continuer à financer les projets et programmes en Ouzbékistan. La Banque augmentera le financement pour instituer des partenariats entre le secteur public et le secteur privé, augmenter des échanges et promouvoir le financement islamique.