Son Excellence Dr Bandar M. H. Hajjar

Président, Groupe de la Banque Islamique de Développement

Professeur d’Université

Dr Hajjar a obtenu une Licence ès Économie et Sciences Politiques, avec très grande distinction, à l’Université Roi Saoud, Riyad, ainsi qu'une Maîtrise (Master) en Économie à l’Université d’Indiana, États-Unis. En 1982, Il est retourné en Arabie Saoudite où il a occupé un poste de maitre de conférence pendant quatre ans. En 1986, Il a rejoint en tant que boursier l’Université de Loughborough au Royaume Uni, où il a obtenu son Doctorat en Économie. Sa thèse, intitulée « Financement des Petites Entreprises au Royaume d’Arabie Saoudite », soutient que la finance islamique est tout à fait indiquée pour les petites entreprises qui, souvent, manquent de garanties et d’expertise administrative et commerciale.

De 1994 à 1998, Dr Hajjar a occupé les postes de Vice Doyen de la Faculté d’Économie et d’Administration, de Directeur adjoint du Centre de Recherche en Économie Islamique, et de Chef du Comité pour les programmes d’études dispensés sous une perspective islamique. Il a donné des cours universitaires sur les questions monétaires, les banques, le développement économique, le système économique islamique et la macroéconomie. Ses enseignements allient théorie et pratique, et mettent un accent particulier sur les perspectives d’avenir. En tant qu’enseignant, Dr Hajjar encourageait ses étudiants à s’engager dans le volontariat.

Rédacteur en Chef, Magazine « Money & Markets »

Dr Hajjar est convaincu qu’il existe une forte corrélation entre l’économie et les médias, lesquels représentent pour lui « les deux ailes de l'avancement sociétal ». Selon lui, les médias responsables révèlent les forces de l’économie, ses faiblesses, ainsi que ses opportunités et ses défis. Ils contribuent au développement et à l’avancement de l’économie à travers une lecture objective des événements et des perspectives.

C’est cette vision qui a conduit à la création en 1996 de « Money & Markets », un magazine économique spécialisé traitant des questions du monde arabo-islamique sous le signe des valeurs éthiques et spirituelles. Le magazine fournissait une analyse objective du contexte des événements et développements successifs sur la scène internationale, en soulignant leurs effets sur les activités économiques. Il consacrait un espace non négligeable à l’économie et au financement islamiques. Dr Hajjar est resté à la tête du magazine jusqu’en 2006, date à laquelle il a cessé de paraître.

Membre, Conseil de la Choura

En 1998, Dr Hajjar a été sélectionné comme membre du Conseil de la Choura au titre de sa seconde session. Son mandat a duré trois sessions successives, couvrant une période de 12 ans. Il a été nommé Vice-Président du Conseil, poste qu’il a occupé pendant trois ans.

Durant son mandat au Conseil de la Choura, Dr Hajjar en a présidé le Comité des Affaires étrangères pendant un an. Il a été membre du Comité du Conseil pour les affaires économiques et l’énergie, et du comité des affaires sociales et de la jeunesse. Il a été membre de plusieurs sous comités spécialisés dans des questions spécifiques, dont le comité pour l’intégrité et la lutte contre la corruption, qui a produit un organe anticorruption, le comité des admissions universitaires et le comité de la Zakat. Au niveau international, il a représenté le Conseil auprès de l’Union Parlementaire Arabe et l’Union Interparlementaire pendant deux ans. Il a également fait partie de l’équipe qui a veillé à l’accession du Conseil de la Choura à l’Union Interparlementaire.

Pendant son mandant au Conseil, Dr Hajjar a développé un intérêt pour la protection environnementale et les énergies renouvelables ; la relation entre les secteurs public, privé et tertiaire ; l’investissement dans l’éducation en tant que principal moteur du développement ; le développement humain dans sa dimension humanitaire en plus de la dimension économique ; le rôle du secteur tertiaire dans le développement socioéconomique ; l’importance de la classe moyenne dans la réalisation de la stabilité économique, sociale et politique ; et les biens mainmorte.

 

Président, Conseil de Coordination pour le Contrôle des Élections Municipales

Dr Hajjar a formé un conseil de coordination composé de sept ONG sous l’ombrelle de l’Association Nationale pour les Droits Humains pour assurer le contrôle des premières élections municipales tenues en Arabie Saoudite en 2005. Le Conseil a déployé environ 1.500 citoyens bénévoles dans toutes les villes du Royaume, et publié des déclarations quotidiennes bilingues, arabe et anglais, expliquant les instructions, la réglementation et les résultats liés aux élections.

Président, Association Nationale pour les Droits Humains

Convaincu de la nécessité de préserver les droits et la dignité de l’Homme, Dr Hajjar et 40 autres hommes et femmes de nationalité saoudienne ont créé une organisation nationale non gouvernementale des droits de l’homme en 2004. 

Sous sa présidence qui a duré cinq ans, l’Organisation a sensibilisé les citoyens et les résidents à leurs droits à la lumière de la Charia, des lois nationales et des conventions internationales, et œuvré pour la révision de la législation et son alignement avec les conventions internationales. L’organisation a également tenté d’introduire les droits humains dans les programmes d’études. De même qu’elle a publié un bulletin mensuel et créé un centre d’information et de documentation. Elle a par ailleurs publié le premier rapport sur les droits de l’homme dans le Royaume, rapport qui a eu un écho favorable aux plans national et international.

 

Ministre du Hajj

Le Ministère du Hajj est l’organe gouvernemental chargé d’accompagner et de servir environ trois millions de musulmans en visite au Royaume pour le Hajj (pèlerinage) et sept millions pour la Omra (petit pèlerinage) chaque année. Les services commencent à l’instant où les visiteurs décident d’effectuer les rituels alors qu’ils sont encore dans leurs pays respectifs, se poursuivent tout au long de leur séjour dans le Royaume, et ne cessent qu’à leur départ, en coopération avec d’autres services et départements. 

Dr Hajjar a occupé le poste de Ministre du Hajj de 2011 à 2016. Durant son mandat, il a adopté 25 initiatives visant à développer et à améliorer les services fournis aux Hajjis, les hôtes d’Allahs. Certaines de ces initiatives ont été pleinement réalisées, et d’autres sont toujours en cours de réalisation. Elles visent toutes à faciliter le parcours du pèlerin, à rendre le pèlerinage plus agréable et à en faire une expérience mémorable pour les Hajjis et les visiteurs. 

Ministre de la Culture et de l’Information

Dr Hajjar a été nommé, en sus de son mandat de Ministre du Hajj, Ministre de la Culture et de l’Information par intérim pendant environ un mois et demi, le temps qu’un nouveau Ministre de la Culture et de l’Information fût nommé.

Autres Activités

Dr Hajjar est également membre de plusieurs organes nationaux et internationaux, dont le Conseil des Administrateurs de l’Organisation de Bienfaisance Takaful, qui parraine les orphelins et les étudiants nécessiteux, le Conseil Mondial de Soutien au Prophète Mohammed (PPSL), l’Association pour les Enfants Handicapés, et le Conseil Mondial Islamique pour l’Économie et la Finance.

 

Association pour le développement communautaire de Médine

Dr. Hajjar préside le conseil d'administration de l’Association de Développement Communautaire de Médine, qui fournit des solutions intégrées pour contribuer au développement de la jeunesse dans la région de Médine.

 

 

Conseil des fiduciaires de la Haute Commission pour le développement de Haïl

M. Hajjar est membre du conseil des fiduciaires de la  Haute Commission pour le développement de la région de Haïl, qui a travers elle se fera la promotion de la région.

 

Fondation du Roi Abdelaziz et ses compagnons pour le talent et la créativité

Dr. Hajjar est membre du conseil des fiduciaires de la Fondation Roi Abdelaziz et de ses hommes pour le talent et la créativité, une institution culturelle nationale contemporaine, fondée par le gardien des deux saintes mosquées, le roi Abdullah bin Abdelaziz.

 

Université Prince Muqrin bin Abdelaziz

Dr. Hajjar est membre du conseil des fiduciaires de l'Université Prince Muqrin Bin Abdulaziz

 

Ordres :

Ordre national du Lion  

La République du Sénégal a décerné au Dr. Hajjar, l’Ordre national du Lion, qui est la plus haute distinction nationale décernée par la République pour ses efforts de soutien aux projets et programmes de développement mis en œuvre par la Banque islamique de développement au Sénégal.

 

Ordre national du Mérite 

Le république Tunisienne a décernée le 7 mars 2018, au Dr Hajjar, les insignes de Grand Cordon du Mérite qui est l’ordre national du Mérite le plus élevé. Ceci s’est effectué lors de sa visite en Tunisie effectué du 7 au 10 mars 2018, lors des préparatifs précédant la 43ème réunion annuelle du groupe de la BID