Programmes des bourses

L’appel à candidatures pour l’année académique 2020-2021 est clôturé. Le résultat final des dossiers de candidatures pour le programme des bourses de la BID sera publié durant la première quinzaine du mois de Juillet 2020

Aperçu 

Reconnaissant l'importance des ressources humaines qualifiées pour le progrès social et le développement durable, la BID s'est penchée sur le développement des ressources humaines dans les pays membres ainsi que les communautés musulmanes des pays non-membres parallèlement à ses activités de financement du développement. 

La BID finance les programmes de bourses d'études dans les pays membres et les communautés musulmanes du monde entier :

  1. Programme de premier cycle (Licence)
  2. Programme de maîtrise (Master)
  3. Programme des études doctorales et des recherches postdoctoralesProgramme de bourses de premier cycle (Licence) et d’éducation et de formation professionnelle de BID-FSID à l’intention des 21 pays membres de la BID les moins avancés.
  4. 5. La Banque a également lancé un programme conjoint avec l'Académie mondiale des sciences (TWAS) à Trieste (Italie), pour soutenir le renforcement des capacités en vue de constituer une masse critique dans les domaines de la science, de la technologie et de l'innovation (STI), pour relever les défis du développement durable des pays membres (www.twas.org).

Ces programmes de bourses d'études constituent un élément important des initiatives de développement menées par la BID pour favoriser le partage des technologies et des connaissances entre ses pays membres et les communautés musulmanes des pays non-membres. Ils sont conçus pour non seulement attirer des étudiants et étudiantes talentueux mais aussi développer les compétences nécessaires à l'autonomisation des communautés et à la réalisation des plans de développement nationaux et mondiaux, y compris les Objectifs de développement durable (ODD). 

Afin d'allier rigueur académique et réduction des coûts, la BID a mis en place un programme de partenariat avec des universités réputées de par le monde, dans le cadre duquel les universités hôtes joueront un rôle important pour fournir aux étudiants les services, les conseils et l'orientation nécessaires à leur réussite académique. A travers ces partenariats stratégiques, la BID souhaite également que ses diplômés soient prêts à se consacrer aux services de leurs communautés et leur pays. La BID s'attend également à ce qu'ils jouent un rôle de premier plan dans l'aide au développement de leurs communautés. En d'autres termes, la BID s'attend à ce qu'ils soient à la fois de bons citoyens et des professionnels compétents. 

Aujourd’hui, le programme de partenariat est mis en œuvre avec succès, avec les universités de Cambridge, Oxford, Queen Mary University de Londres au Royaume-Uni, Université de Copenhague au Danemark et McGill University au Canada. A signaler, en outre, que la BID travaille actuellement en partenariat avec le ministère de l'Éducation de la Malaisie et la Tunisie, le Conseil de l'enseignement supérieur de Turquie et l'Agence marocaine pour la coopération internationale (AMCI) au Maroc, National University of Uzbekistan, Tashkent University of Information Technologies étant précisé que ces entités ont été assez généreuses en réservant des places aux étudiants de la BID, à titre gratuit ou subventionné. 

Un portail des anciens boursiers /diplômés est en cours d'élaboration pour leur relier au-delà des frontières nationales, afin d'élargir l'impact de leur expertise au profit des pays membres et des communautés musulmanes dans les pays non-membres, à travers le monde. Telle est la vision de la BID de maintenir l'union entre les anciens boursiers diplômés, de garder le contact avec eux, et de les inviter à participer, entre autres, à un appel à l'innovation annuel par le biais de sa nouvelle plateforme « Engage » et de son fonds « Transform », récemment lancés. Les lauréats recevront une aide financière pour transformer leurs idées innovantes en solutions de développement qui peuvent être commercialisées.