Istanbul, Turquie, 19 mars 2018 - En prévision du lancement de la 2ème génération (phase) de l'Alliance pour lutter contre la cécité évitable, la Banque islamique de développement et le Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID) abritent une réunion de coordination dans la ville d'Istanbul les 19 et 20 mars 2018. Le lancement officiel de la 2ème génération de l’Alliance pour lutter contre la cécité évitable aura lieu en marge de la 43ème réunion annuelle du Conseil des gouverneurs du Groupe de la BID à Tunis, Tunisie, du 1er au 5 avril 2018.

Le ministre adjoint de la Santé de la République de Turquie, S.E. le professeur Eyup Gumus, a prononcé un discours lors de l'ouverture de la réunion de coordination de l'Alliance à Istanbul. Trente-deux organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales y ont participé, en présence de nombreux ophtalmologistes d'élite de la République de Turquie.

Dans son discours, S.E. le professeur Eyup Gumus a exprimé son fort soutien à la 2ème génération de l'Alliance pour lutter contre la cécité évitable dans 12 pays africains qui sont tous des pays membres du Groupe de la Banque islamique de développement, à savoir le Burkina-Faso, le Tchad, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, Djibouti, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Mauritanie, le Mali, le Mozambique, le Niger et le Togo.

Selon le ministre adjoint, la République de Turquie s'engage à participer à la 2ème génération de l'Alliance en réalisant un million d'opérations de la cataracte dans les cinq prochaines années. Cet engagement s’inscrit dans le cadre de l’initiative du partenariat à flux inversés entre la BID et la Turquie, un programme axé sur le partage des connaissances et expériences. Une annonce officielle de ce soutien généreux devrait être faite par S.E. le professeur Eyup Gumus lors de la 43ème réunion annuelle du Groupe de la BID en Tunisie.

Un des intervenants importants à la réunion de coordination est Dr. Waleed Al Wohaib, Directeur général du FSID, qui a également commenté la raison pour laquelle la 2ème génération de l'Alliance a été lancée. Il dit : « Environ 33 millions de personnes en Afrique souffrent de déficience visuelle, alors que près de 75% de ces cas peuvent être prévenus ou traités, en particulier ceux liés à la cataracte ». 

Par ailleurs, Dr Walid Al Wohaib a qualifié l’Alliance de grand succès ; elle a fait de la coopération Sud-Sud une réalité. La 1ère génération de l’Alliance a fourni des visites et des traitements d’ophtalmologie à plus de 244.000 personnes, des formations aux médecins et des équipements médicaux à huit pays africains, à savoir le Bénin, le Cameroun, le Burkina-Faso, le Tchad, Djibouti, la Guinée, le Mali et le Niger.

« Au cours de la 1ère génération de l'Alliance, le FSID et ses partenaires ont réussi à rétablir la vue de plus de 49.000 personnes aveugles de différents groupes d'âge », a expliqué le Directeur général du FSID, Dr Walid Al Wohaib.

Il a ensuite remercié les partenaires de la 1ère génération de l'Alliance pour lutter contre la cécité évitable, ainsi que le Gouvernement et la Turquie pour avoir accueilli la réunion de coordination de la 2ème génération de l'Alliance à Istanbul, et invité les participants à converger les efforts pour réaliser les objectifs du Programme.

Selon le Directeur général du FSID, la 2ème génération de l’Alliance vise également à intensifier les efforts de renforcement des capacités en matière de soins et d’intervention chirurgicales ophtalmologiques, en créant des centres de santé et en octroyant des bourses pour former de nouveaux médecins et infirmiers dans les pays bénéficiaires. Le Directeur général du FSID a également déclaré qu'il s'attendait à ce que les objectifs de la 2ème génération de l'Alliance (2018-2022) soient multipliés par dix, compte tenu des récentes annonces faites par S.E le ministre adjoint de la Santé de Turquie et Dr. Abdullah Smit de Direct Aid, de l'Etat du Koweït, lors de la cérémonie d'ouverture. De nombreuses autres annonces sont attendues de partenaires de l’Azerbaïdjan, d’Autriche, de la BADEA, du Brésil, d’Égypte, du Koweït, de la Malaisie, du Mali, du Maroc, de la Libye, de la Palestine, du Qatar, d’Arabie saoudite, de la Tunisie et des Emirats arabes unis.