Création de l'environnement adéquat: Nouveaux foyers à l'Université islamique de l'Ouganda

L’Université islamique de l'Ouganda (IUIU) a été une réussite depuis son ouverture en 1988, mais elle est vite devenue victime de son succès, souffrant d'une insuffisance d'hébergements à norme élevée . L'université pensait qu'en offrant un meilleur hébergement elle attirerait un plus grand nombre d'étudiants internationaux et atteindrait son objectif à long terme d'une répartition 50:50 entre étudiants nationaux et internationaux.

L'IUIU a approché la Banque Islamique de Développement pour le financement de la construction de deux grands foyers, un pour étudiantes et l'autre pour étudiants, sur son campus principal à Mbale. Les nouveaux foyers ont été une bouffée d’air frais pour les étudiant qui étaient habitués à vivre à l’étroit dans des logements mal éclairés et sous-équipés. La conception globale laisse entrer plus de lumière naturelle dans toutes les chambres, les cours et les couloirs, et les chambres elles-mêmes sont beaucoup plus grandes, ce qui permet aux étudiants de disposer de lutrins et de chaises et de jouir d'un peu d'intimité grâce à des cloisons de séparation.

“Nous sommes fiers de nos installations ”

Les installations disponibles profitent à tous les étudiants du campus, et pas uniquement aux résidents. Tout le monde peut assister aux réunions associatives et aux événements sociaux organisés dans les salles communes réservés aux étudiants et utiliser toute la panoplie de boutiques et de services qui ont fleuri à proximité. La qualité élevée des bâtiments et la vie sociale et scolaire fournie sur le campus sont bien connus en Ouganda et en Afrique. Cela ajoute au prestige des études à l'IUIU. Mme Okot Zaitun, la directrice du foyer pour filles a décrit l'effet que le projet a eu sur les étudiants en ces termes: "Les étudiants sont fiers de leurs installations; ils se sentent «à l'université» et sont plus enclins à travailler dur pour justifier ce privilège".

L'IUIU joue également un rôle central dans la promotion des valeurs islamiques. Environ 30% des étudiants ne sont pas musulmans, mais ils suivent tous le cours intitulé «Introduction à l'islam» pour une meilleure appréciation de la religion. Une fois diplômés, les étudiants offrent leurs connaissances à la société et contribuent à sensibiliser les gens à ce dont il s'agit réellement.

Un hébergement sûr, confortable et abordable pour les étudiants internationaux

Le projet a été particulièrement bénéfique pour les étudiants internationaux. Mme Hussein Hindu Abdul-Majid, 22 ans, étudiante en licence en droit de nationalité kenyane, apprécie les normes élevées des service offerts. "Les foyers offrent tellement d'avantages. L'électricité constante en est un; alors que d'autres parties de Mbale souffrent de coupures de courant, nos études ne sont jamais interrompues grâce au générateur. " Mme Hussein a également dit qu'elle se sentait en sécurité au foyer, qu'elle estime être un endroit sûr où il fait bon vivre et étudier.

Les étudiants locaux apprécient la vie académique et sociale fournie sur le campus. Andrew Musinkul, ougandais de 24 ans inscrit en licence de gestion de l'approvisionnement et de la logistique a souligné la diversité dynamique des personnes qui fréquentent le campus. "Avec un tel brassage international, c'est l'occasion de découvrir d'autres cultures: apprendre à cuisiner de nouveaux plats, par exemple, ou apprendre de nouvelles langues".

Le coût des résidences est très raisonnable. Les étudiants paient entre 280 000 et 375 000 shillings ougandais (84-112 USD) par semestre, ce qui est abordable même pour les étudiants issus de milieux très pauvres.

Une aubaine pour de la ville

Le succès du projet n'a pas seulement profité aux étudiants de l'université. La ville de Mbale a également prospéré. Plusieurs nouvelles entreprises ont été créées le long de la route depuis le centre-ville et, plus récemment, un certain nombre d'activités ont vu le jour sur le campus: vendeurs de fruits, cordonniers, restaurateurs et autres. Une entreprise en particulier, Benghazi Stationers, offrant des services de dactylographie, de rédaction et d'impression, a ouvert en 2013 une petite boutique dans un emplacement privilégié séparant les deux foyers.

Une réussite mise à profit

Au-delà de Mbale, le succès de l'IUIU a été ressenti dans toute la société ougandaise et au-delà. Près de 20 000 étudiants ont obtenu leur diplôme et contribuent désormais au monde du travail. Les foyers ont eu un effet déclencheur pour l’ensemble de l’Université. L'augmentation du nombre d'étudiants a conduit à l'amélioration des revenus, ce qui a permis à l’Université de maintenir à jour ses remboursements au titre du projet. Comme la demande d'inscription ne cessent d'augmenter, la BID a accepté d'octroyer un financement supplémentaire pour faciliter un projet commercial à Kampala. Quelque 200 acres de terrain sera utilisés pour la construction d'un nouveaux bâtiment administratif, d'une deuxième mosquée et d'une salle pour les conférences et les grands rassemblements. Ils est également question de construire une bibliothèque beaucoup plus grande.

Dans l'ensemble, le projet a été un franc succès en grande partie grâce à la flexibilité des procédures de la BID en matière de passation de marchés avec des sociétés internationales. Il y a lieu de revoir quelques petits problèmes de conception pour les foyers futurs, même s'il s'agit de problèmes mineurs pouvant être facilement corrigés.

Pays

Ouganda

Sectors

Éducation
Eau, Assainissement Et Urbain