Haute Direction

Dr. Zamir Iqbal

Vice President, Finance ( Chief Financial Officer)

Prior to joining the IDB, Mr. Iqbal served at the World Bank for 25 years, latterly as head of the World Bank’s Global Islamic Finance Development Center in Istanbul. His experience spans the capital markets, asset management and risk management. Islamic finance has been his research focus and he has co-authored several articles and books on Islamic finance on the topics of banking risk, financial inclusion, economic development, financial stability and risk-sharing. He played an instrumental role in the publication of the World Bank’s and the IDB’s first global report on Islamic finance. He earned his Ph.D. in international finance from the George Washington University and served as Professional faculty at the Carey Business School of Johns Hopkins University. 

M. Sayed Aqa

Vice-président chargé de l’Administration

Sayed Aqa, ressortissant afghan, est actuellement Vice-président chargé de l’Administration à la Banque islamique de développement. (BID)

Ingénieur de formation, titulaire d’une maîtrise en administration des affaires, il a travaillé dans le domaine humanitaire et de développement à des niveaux supérieurs au cours des trois dernières décennies. Il a travaillé pour un certain nombre d'organisations non-gouvernementales (ONG), notamment les Nations Unies (ONU) avant de rejoindre la BID. Aqa est également fondateur de deux ONG en Afghanistan.

Il a rejoint la Banque en mai 2015 au poste de Vice-président à la Coopération et au Renforcement des capacités. En cette qualité, il était responsable de la gestion du Département de coopération et d'intégration, du Département de renforcement des capacités, du Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID), du Département d’assistance spéciale, et des Fonds fiduciaires.

Plus tard, il a servi la BID en qualité de Vice-président à la Coopération et Programmation Pays, avant de passer pour Vice-président chargé de l’Administration. A ce titre, il était responsable de la gestion des relations avec les pays membres. Il s'est consacré avec passion à l’élargissement des partenariats au-delà des banques de développement multilatérales conventionnelles, pour inclure d'autres partenaires de développement régionaux et internationaux, tels que les agences des Nations Unies, l'Union européenne et l'Union africaine.

Il met l'accent sur l'alignement des opérations de la Banque sur les besoins des pays membres et la nécessité d’atteindre les objectifs des opérations que mènent la BID conformément aux principes islamiques d'inclusion, de durabilité et d'égalité. Il vise à intégrer les objectifs de la BID aux Objectifs de développement durable (ODD). 

Parmi ses priorités majeures en tant que Vice-président chargé de l’Administration figurent le renforcement des capacités humaines au niveau institutionnel. Il entend développer des politiques qui ne se concentrent non seulement sur les aspects matériels du développement, mais aussi sur les éléments doux du développement humain à la Banque. Son autre priorité est de renforcer la performance de la culture axée sur les résultats. 

Il a inscrit à son actif plusieurs exploits. Parmi ses réalisations majeures qu’il a accomplies au long de sa carrière, son rôle de premier plan dans la Campagne internationale pour l'interdiction des mines. En tant que membre du Comité de pilotage de la Campagne internationale pour l’interdiction des mines, Sayed Aqa a représenté la Campagne à la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix 1997 à la Campagne. 

Il a collaboré avec des chefs d'État et des bureaux ministériels dans de nombreux pays sur des défis complexes liés au développement humain durable et aux défis que posent les conflits et les défis de développement post-conflits. Les nombreuses missions qu’il a effectuées dans plusieurs pays l'ont doté de compétences pratiques sur le terrain, de compétences culturelles et diplomatiques. Pendant son mandat à l'ONU, tant au siège que sur le terrain, Sayed Aqa a géré des projets dans 32 pays en conflit et en phase post-conflit sur les cinq continents.

Sayed Aqa a également servi en tant que conseiller auprès de nombreuses organisations internationales et intergouvernementales, notamment l'Union européenne, l'Institut de recherche sur la paix d'Oslo et diverses agences des Nations Unies spécialisées dans le domaine de la coopération humanitaire et développementale. 

Dr. Mohamed Nouri Jouini

Vice-président chargé du développement du partenariat et Directeur général par intérim de l’IIRF

Avant de rejoindre la BID, M. Jouini était directeur du cabinet de conseil MNJ Consulting. Son expérience couvre la stratégie, le développement, l'économie, la finance et les relations internationales. Il a occupé des postes clé dans le Gouvernement de la Tunisie, notamment celui de ministre de la Planification, de l’Investissement et de la Coopération internationale. 

De 2002 à 2011, M. Jouini a siégé au Conseil des gouverneurs de la Banque mondiale, à la Banque africaine de développement, à la BID, au Fonds arabe pour le développement économique et social, à la Banque arabe pour le développement économique en Afrique, à l'Autorité arabe pour l'investissement et le développement agricoles, et à la Société arabe de garantie des crédits à l’investissement et à l'exportation.  

M. Jouini est titulaire d'un doctorat es sciences de la décision de l'université de l'Oregon et fut directeur de l'Institut supérieur de gestion de Sousse (Tunisie). Il a également été enseignant à l’université de Tunis. Il est décoré par l'Ordre national tunisien pour le mérite pour l'éducation et les sciences.

Dr. Mansur Muhtar

Vice President, Sector Operations

Mr. Muhtar previously served as Executive Director on the Board of the World Bank Group (2011-2014) as well as Co-Chair of the UN Inter-Governmental Committee of Experts on Sustainable Development Finance (2013-2014). He has served as Minister of Finance for the Federal Republic of Nigeria and as Chairman of the National Economic Management team (2008-2010), as Executive Director, African Development Bank (2007-2008) and as Director-General of Nigeria’s Debt Management Office (2003-2007).

Earlier in his career, he was Senior Lecturer and Head of the Economics department at Bayero University in Nigeria and served for a decade in various positions at the World Bank headquarters, including as the Senior Economist and Administrator on the Young Professionals Program. He has also served as Deputy General Manager, Strategic Management and Economics division, United Bank for Africa Plc. And as a Distinguished Fellow at the Center for the Study of Economies of Africa in Abuja.

Mr. Muhtar holds a doctorate degree in Economics from the University of Sussex in the UK and a masters degree in the Economics and Politics of Development from the University of Cambridge. He is also an alumnus of Ahmadu Bello University, Nigeria, and King’s College, Lagos. 

He has attended numerous leadership and professional development courses at the Kennedy School, Harvard University; the Wharton School, University of Pennsylvania; and the Singapore Civil Service Administrative College. Mr. Muhtar is a recipient of the Nigeria National Honors Award – Officer of the Federal Republic (OFR) – for his contribution to national development.

Dr. Walid Alwohaib

Directeur général du FSID

Dr Walid Abdulmohsen Al-Wohaib est le directeur général du Fonds de solidarité islamique pour le développement (FSID).

Il a été directeur général de la Société internationale islamique de financement du commerce. Entre 1993 et 1994, il a occupé des postes relevant de la fonction publique au Koweït, notamment celui de ministre adjoint du Commerce et de l'Industrie.  

Auparavant, il a été assistant adjoint chargé des affaires de développement administratif au Département de la fonction publique et a également travaillé en tant que directeur adjoint pour la recherche et les affaires de développement à la municipalité de Koweït. 

En 1994, Dr Al-Wohaib a représenté le Koweït à la cérémonie de signature des membres de l'Organisation mondiale du commerce à Marrakech.

Forces et réalisations

Les forces de Dr Al-Wohaib sont le leadership, les compétences en administration stratégique et la capacité à résoudre des problèmes complexes. En outre, il possède une expertise en services de conseil dans le domaine de l'administration et de la psychologie organisationnelle. Il est connu pour sa capacité à motiver et soutenir la réalisation réussie, à la fois interne et externe, et pour son objectivité dans l'accomplissement des finalités ultimes.

Au Département de la fonction publique au Koweït, Dr Al-Wohaib a apporté une contribution remarquable à la création du Centre du développement des ressources humaines. Parmi ses autres réalisations dans les domaines social, académique et politique figure la préparation de la Loi sur les municipalités indépendantes et du Projet de développement de la structure organisationnelle. 

Il a enseigné la politique publique à l'université de Koweït et organisé de nombreux stages et ateliers au Koweït et aux États-Unis sur des sujets relevant de l’éducation, tels que les compétences de réussite, le développement personnel, la mesure du rendement et la planification stratégique.

Dr Al-Wohaib a obtenu son doctorat en 1989 en administration publique et sa maîtrise en 1985 dans le même domaine de l'université de Californie en 1985 ; il a obtenu une licence es génie mécanique de l'Université de Koweït.