Products and Services

Subventions pour les services consultatifs, la gestion d’actifs et l’assistance technique

Le développement des infrastructures de base dans les pays membres du Groupe de la BID est indispensable, notamment dans le domaine des transports, de l'énergie, des télécommunications et du développement industriel.

Conseil en matière d'infrastructure et de privatisation

Le développement des infrastructures de base dans les pays membres du Groupe de la BID est indispensable, notamment dans le domaine des transports, de l'énergie, des télécommunications et du développement industriel.

Le Programme de services en matière d'infrastructure et de privatisation est en mesure de fournir des conseils sur le développement et le financement de projets d'infrastructures de petite et moyenne envergure (projets du secteur privé ou projets de partenariat public-privé) tels que les projets d'énergie indépendants, les services publics, les télécommunications et l'industrie.

En outre, le Groupe de la BID met à profit sa capacité à conseiller les gouvernements sur la stratégie de privatisation et sur des opérations de privatisation spécifiques afin d'attirer les investissements du secteur privé dans des secteurs clés.

Conseil en Soukouk et marchés de capitaux

Le programme lié aux Soukouk et marchés de capitaux vise à aider les pays membres à développer les marchés de capitaux islamiques et les courbes de rendement islamiques, en donnant des conseils à leurs gouvernements sur l'émission de Soukouk à court et à long terme, fournissant ainsi au secteur bancaire les instruments liquides nécessaires pour investir le capital excédentaire. Cela viendra s’ajouter au flux des émissions de Soukouk dans les pays membres, ce qui contribuera à développer leurs marchés de capitaux d'emprunt et à diversifier les possibilités de financement qui s'offrent à ces pays.  Le programme travaille également avec le secteur privé pour structurer et distribuer des instruments islamiques négociables.

Conseil en soutien à l’industrie et à l’environnement des affaires

À travers ce programme, le Groupe de la BID cherche à soutenir ses pays membres dans le développement d'un environnement favorable aux affaires, à améliorer la compétitivité des entreprises, à renforcer les chaînes de valeur et à promouvoir l'industrialisation dans les secteurs productifs.

Types de services

  1. Supervision technique
  2. Gestion et suivi de projet
  3. Mobilisation des ressources et gestion financière

Conseil au profit des institutions financières islamiques

Le Programme de développement des institutions financières islamiques vise à fournir des conseils aux institutions financières sur la création de filiales indépendantes, la conversion d'institutions financières conventionnelles en entités islamiques et la création de nouvelles banques structures islamiques axées sur les marchés locaux, en particulier les petites et moyennes entreprises

Types de services 

  1. Conversion/Création : Convertir les institutions financières conventionnelles en institutions islamiques ou créer une filiale ou un guichet islamique indépendant (y compris les banques, les compagnies d'assurance, les sociétés de crédit-bail et les sociétés de prêts hypothécaires).
  2. Collecte de fonds/Conseil : Aider les institutions financières islamiques à mobiliser des capitaux, à se restructurer et à fusionner avec d'autres institutions, et soutenir les institutions islamiques existantes pour améliorer leurs processus opérationnels, accroître leurs ressources financières et diversifier leurs produits.
  3. Réglementation : Conseiller les gouvernements pour développer et mettre en œuvre un nouveau système de réglementation et de supervision des institutions financières islamiques et aider ces gouvernements à renforcer et à développer leur système financier islamique en vigueur.
  4. Renforcement des capacités : Comprend l'identification des lacunes dans les connaissances, la formation théorique et le programme de développement, la formation pratique dans les filiales de nos institutions financières à travers le monde, et le transfert de connaissances et d'outils.

Fonds de revenu et marchés financiers

Ce volet vise à promouvoir la finance islamique et à soutenir le développement et la croissance du secteur privé dans les différents pays membres par le déploiement de capitaux sur les marchés de la dette et des capitaux.

Le Groupe de la BID a lancé des structures de fonds qui génèrent des rendements immédiats pour les investisseurs, versés sur une base trimestrielle et semestrielle. Les types de fonds comprennent les fonds fiduciaires, les fonds d'investissement et les fonds du marché monétaire.

Petites et moyennes entreprises (PME)

Ce volet cible le développement du secteur des PME dans un ou plusieurs pays membres spécifiques par le déploiement de capitaux mezzanine dans des petites et moyennes entreprises bien gérées. 

Il s'agit d’instruments mezzanine spécifiques à un pays ou à une région.

Capital-investissement

Il vise à apporter une contribution à valeur ajoutée au développement d'un secteur économique spécifique et critique dans les pays membres à travers le déploiement de capitaux propres et quasi-capitaux propres dans des entreprises de croissance sélectionnées.

Il s'agit de fonds de fonds propres et de fonds-capitaux propres spécifiques à un secteur.

Prise de participations

Le Groupe de la BID soutient le développement économique de ses pays membres par des prises de participation dans des entreprises en quête d'expansion du capital ou par des investissements dans des fonds.

Le Groupe de la BID soutient le développement économique de ses pays membres par des prises de participation dans des entreprises en quête d'expansion du capital ou par des placements dans des fonds. Les prises de participation directes couvrent des placements sélectifs dans des sociétés nouvelles et des sociétés en exploitation qui ont une solide expérience en matière de prises de participation et qui sont susceptibles d'apporter des avantages importants en matière de développement. Les investissements par l'intermédiaire de fonds couvrent diverses catégories de fonds telles que les infrastructures, le capital-investissement, le crédit-bail et les fonds générateurs de revenus.

Type de prise de participations

  • Fonds propres ordinaires
  • Quasi-fonds propres
  • Produits hybrides (convertibles)

Le Groupe de la BID apporte une valeur ajoutée par sa participation active aux conseils d'administration des entreprises afin de soutenir l'efficacité opérationnelle et la gouvernance d'entreprise.

Le Groupe de la BID soutient également la création de banques et d'institutions financières islamiques par le biais de prises de participation. Dans le monde entier, la Banque a pris des participations dans plus de 80 sociétés et fonds dans 29 pays, dont une banque islamique et une société Takaful en République d'Indonésie.

Assurance des investissements et des crédits à l’exportation

Le Groupe de la BID est un pionnier dans le domaine de l'assurance et de la réassurance de crédit et de risque politique conformes à la charia. 

Dans le but d’accroître la portée des transactions commerciales de ses pays membres et à faciliter les investissements directs étrangers (IDE) dans ces mêmes pays, le Groupe de la BID fournit des instruments appropriés d'assurance et de réassurance de crédit et de risque pays compatibles avec la Charia.

Les produits et services fournis comprennent : 

  • Assurance-crédit commerciale
  • Affaires à court terme

Pour les banques qui fournissent des facilités de financement par le biais de la Mourabaha, de l'Ijarah, de l'Istisna ou de tout autre mode de financement islamique, le Groupe de la BID peut assurer le risque de crédit du débiteur ou de son garant, aidant ainsi la banque à atténuer les risques et à accroître la taille de ses actifs et à améliorer leur qualité.

Pour les banques et les institutions financières qui confirment des lettres de crédit (L/C) et qui veulent augmenter le volume d'affaires, le Groupe de la BID peut partager le risque de crédit de la banque émettrice afin que les banques et les institutions financières puissent renforcer leurs capacités pour effectuer plus d’opérations de L/C et aider leurs clients à augmenter leurs exportations.

Pour les institutions commerciales dont les exportations sont payées par des lettres de crédit et/ou vendues à des conditions de compte ouvert, le Groupe de la BID leur permet d'offrir à leurs clients étrangers des options de paiement plus souples - sans exposer leur entreprise à des risques de non-paiement et à des risques politiques. L'assurance du Groupe de la BID permet également aux institutions commerciales d'obtenir des crédits à l'exportation auprès des banques.

Services :

  • Police bancaire de base (BMP)
  • Police d'assurance-crédit documentaire (DCIP)
  • Police de transaction spécifique (STP)
  • Police globale à court terme (CSTP)

Affaires à moyen terme

Pour les clients qui exécutent des contrats à l'étranger, le Groupe de la BID renforce leur confiance en vue de traiter avec de nouveaux clients, pénétrer de nouveaux marchés et soumissionner pour des contrats importants, et ce en leur offrant une couverture allant jusqu'à 90 % des pertes admissibles résultant des risques politiques et commerciaux, tandis que les clients accordent à leurs clients étrangers des conditions de paiement plus souples.

Services :

  • Police de transaction spécifique (Impossibilité d’exécution du contrat)

Assurance des investissements étrangers

Pour les investisseurs potentiels qui sont préoccupés par les risques non commerciaux tels que le « risque pays/politique » dans les pays d'accueil, l'assurance contre le risque politique les aide à atténuer ces risques et à soutenir leurs investissements transfrontaliers.

Services : 

  • Police d'assurance des investissements étrangers (RIIE) pour les fonds propres
  • Police d'assurance des investissements étrangers (FIIP) pour la Facilité de financement
  • Non-respect des obligations financières souveraines

Agences de crédit à l'exportation (ACE)

Les agences de crédit à l'exportation (ACE) sont des institutions publiques spécialisées créées pour soutenir la croissance des exportations. Dans certains pays, les ACE fournissent un soutien en matière d'assurance et de financement. Le Groupe de la BID fournit un appui en réassurance aux ACE, soit dans ses pays membres ou ailleurs.

Services : 

  • Traité en quote-part (QST)
  • Excédent de sinistres
  • Réassurance des entreprises nationales
  • Accord de réassurance facultative (RFA)
  • Assistance technique aux agences de crédit à l'exportation des pays membres

Recherche et formation islamiques

Le Groupe de la BID est considéré comme l'un des pionniers et un centre d'excellence clé à travers le monde en matière de promotion et de soutien du développement et du maintien d'une industrie des services financiers islamiques (ISFI) dynamique et complète, qui soutient le développement socio-économique des pays membres et des communautés musulmanes.

Les produits et services dans le domaine de la recherche et de la formation islamiques comprennent :

Dialogue sur les politiques

Le Groupe de la BID conduit et facilite le dialogue sur les politiques avec ses pays membres dans le but de les aider à adopter des politiques monétaires et budgétaires efficaces. En outre, le Groupe de la BID aide également les pays membres à établir des partenariats et des alliances fructueuses avec les principales parties prenantes de l'ISFI, en partenariat avec les institutions locales, régionales et internationales engagées dans cette industrie.

Formation

Le Groupe de la BID est leader dans la création et la diffusion de connaissances en matière d'économie, de système bancaire et de finances islamiques. Il organise des conférences, des séminaires, des formations et des ateliers sur les principaux thèmes du système bancaire et de la finance islamiques, du développement du secteur privé, du développement des ressources humaines et de la macroéconomie islamique. Les praticiens et les universitaires recherchés du Groupe de la BID animent chaque année de nombreux programmes de formation.
Les activités de formation comprennent mais sans s’y limiter :

  • Organisation de programmes de formation de formateurs, en partenariat avec d'autres instituts de formation et universités.
  • Élaboration de modules de formation pour des séminaires reproductibles et la création de programmes par le biais des instituts de formation au niveau des pays ou du personnel des pays membres.
  • Compilation des rapports d'évaluation des progrès réalisés dans les cours, séminaires et ateliers pour améliorer les programmes.
  • Organisation de cours de formation à distance en économie et finance islamiques (niveaux de base et intermédiaire).
  • Gestion d'un programme de Master en finance et système bancaire islamiques en ligne, en collaboration avec Insaniah University College (IUC) de la Malaisie.

Recherche

Le Groupe de la BID est un catalyseur de la promotion de la finance et de l'économie islamiques.  Depuis sa création, le Groupe de la BID a :

  • conduit et coordonné la recherche fondamentale et appliquée pour développer des modèles et des méthodes pour l'application de l'économie, du système bancaire et de la finance islamiques dans le monde moderne.
  • réalisé des études microéconomiques sur le comportement économique et la prise de décision dans la finance islamique.
  • mené des recherches institutionnelles et économiques pour évaluer les stratégies de développement de l'industrie des services financiers islamiques (ISFI).
  • mené des recherches pour évaluer les caractéristiques de risque différentiel de la finance islamique par rapport à la finance conventionnelle, et les politiques pour promouvoir la stabilité monétaire et financière avec l'aide de la finance islamique.
  • entrepris des recherches sur les aspects pratiques de la Zakat et des Awqaf et leur rôle dans le développement de l'ISFI.
  • créé des institutions dans les pays membres et non membres pour effectuer des recherches.
  • établi des partenariats avec les institutions universitaires et de recherche au niveau des pays, de l'OCI et mondial.
  • effectué des recherches dans le domaine de la Charia.

Publications

Depuis plus de deux décennies, le Groupe de la BID produit toute une littérature sur l'économie, la banque et la finance islamiques en anglais, arabe et français, et a créé un certain nombre de bases de données dans ces domaines. Le Groupe de la BID emploie des auteurs de renommée mondiale dans les domaines de la finance islamique, de l'économie islamique, de la Charia et des Awqaf, pour n'en citer que quelques-uns.

Diffusion des connaissances

Depuis plus de deux décennies, le Groupe de la BID collecte des données auprès des institutions financières islamiques et les convertit en connaissances dans le but de développer l'industrie. Les efforts de diffusion des connaissances sont appréciés par les chercheurs, les investisseurs, les agences de crédit, les organismes universitaires et réglementaires, les étudiants et le grand public. Les activités du Groupe de la BID en matière de diffusion des connaissances comprennent, entre autres, les suivantes :

  • La création du Système d'information des banques islamiques (IBIS) pour recueillir et analyser les informations financières de toutes les institutions financières islamiques.
  • Le développement de bases de données telles que celles énumérées ci-dessous :
    • Base de données des Awqaf
    • Base de données de la Zakat
    • Base de données du Takaful
    • Base de données de « Who-is-Who » dans le domaine de la finance islamique, de l'économie et de la Charia
    • Base de données des Fatawa
  • Programmes d'organisation et de modernisation de groupes spécialisés dans les pays membres, y compris la mise en réseau d'experts, de consultants, d'entrepreneurs et d’hommes et de femmes d'affaires.

Programmes d'inspiration 

En plus d’apporter un soutien aux institutions universitaires et de formation à travers le parrainage et la coorganisation de diverses manifestations, le Groupe de la BID cherche à influencer directement le processus de développement et de diffusion des connaissances à travers plusieurs programmes et dispositifs, tels que les programmes de bourses d'études et de subventions de recherche, les programmes de chercheurs invités et les prix annuels attribués à d'éminents spécialistes de l'économie et du système bancaire islamiques pour leur contribution fondamentale dans ce domaine.

Financement des projets et des entreprises

Le Groupe de la BID soutient des projets et des entreprises qui profitent au plus grand nombre de personnes et créent des bénéficiaires capables de soutenir et de pérenniser l'économie locale. Ces approches sont à la base des priorités de la BID.

Secteur public

Le Groupe de la BID offre des produits d’emprunt souverains à long terme pour soutenir les plans de développement de ses pays membres. Il se concentre sur des domaines suivants, mais sans s'y limiter :

  1. Infrastructure : production et fourniture d'électricité, approvisionnement en eau, transport et assainissement 
  2. Développement humain : éducation, soins de santé, recherche et technologie
  3. Agriculture : transformation des produits agricoles, irrigation et développement des cultures, installations de commercialisation et d’entreposage, programmes de microcrédit, etc.

Partenariat public-privé

Le Groupe de la BID soutient le partenariat public-privé (PPP) comme le mode d'investissement privilégié au niveau mondial pour les grands projets d'infrastructure nécessitant des investissements importants. Les secteurs de prédilection du Groupe pour les PPP sont l'industrie, l'énergie, les infrastructures et les communications.

Secteur privé

Le Groupe de la BID soutient le secteur privé en offrant des options de financement à long terme pour différents secteurs. Les types de projets financés sont les suivants :

  1. Des projets entièrement nouveaux axés sur les infrastructures, les TIC et les secteurs industriels
  2. Expansion des projets opérationnels
  3. Financement d'actifs
  4. Financement des entreprises
  5. Fonds de roulement
  6. Ligne de financement

Voici quelques exemples de modes de financement conforme à la Charia utilisés par le Groupe de la BID :

  1. Istisna’a
  2. Vente à tempérament
  3. Mourabaha
  4. Ijarah (crédit-bail)
  5. Ijarah de service

Coopération Sud-Sud

Les pays en développement ont acquis une expérience, des compétences et des connaissances considérables dans différents domaines au cours des dernières décennies. En conséquence, ils sont de plus en plus intéressés à partager leurs expériences et à apprendre les uns des autres afin d'accélérer le processus de développement et de surmonter leurs difficultés.

Le Groupe de la BID, en tant que seule banque multilatérale de développement dont les membres sont entièrement issus des pays en développement, encourage la coopération et le partage des connaissances entre ses pays membres. Sur la base de son expérience approfondie dans la promotion de la coopération Sud-Sud, le Groupe de la BID a introduit le « Partenariat à flux inversés » (Reverse Linkage) afin de maximiser les avantages tirés de la coopération Sud-Sud et de répondre de manière adéquate aux nouvelles demandes de ses pays membres.

Le partenariat à flux inversés est un mécanisme de coopération Sud-Sud par lequel les pays membres servent entre eux d'agents principaux et de premier plan dans la fourniture de connaissances, de technologie et de ressources, et ce pour renforcer leurs capacités individuelles et concevoir des solutions pour leur développement autonome dans un arrangement mutuellement avantageux, axé sur les résultats et les programmes.

En renforçant la solidarité et en forgeant des partenariats entre les pays membres du Groupe de la BID, le partenariat à flux inversés a pour objectif primordial le développement des capacités par le transfert de connaissances, de technologie et de ressources. Le Groupe de la BID joue un rôle de connecteur et de catalyseur en appariant les besoins spécifiques en capacités de ses pays membres aux capacités disponibles dans les autres pays membres, et en les soutenant dans leurs aspirations à apprendre les uns des autres.

Bourses

Avec la devise « Développer la Oumma dans le monde », le Groupe de la BID fournit et met en œuvre des programmes de bourses d'études, notamment :

Ce programme a été lancé en 1998 dans le but d'aider les pays membres les moins avancés (PMMA) de la BID à développer leur capital humain, notamment dans le domaine de la science et de la technologie.

Ce programme a débuté en 1992 pour des études et/ou des recherches avancées (doctorat de 3 ans et post-doctorat de 6 à 12 mois) dans certains domaines de sciences appliquées et de haute technologie jugés nécessaires pour le développement des pays membres.

Ce programme a été lancé en 1983 pour permettre aux étudiants musulmans des communautés musulmanes des pays non-membres d'entreprendre des études de premier cycle en médecine, ingénierie, agriculture et autres domaines connexes principalement dans leur propre pays.

Financement et promotion du commerce intracommunautaire

Le commerce est vital pour l'économie mondiale, en particulier pour les pays membres du Groupe de la BID.

Le Groupe de la BID soutient le financement du commerce par différents modes car ce dernier est vital pour l'économie mondiale, en particulier pour les pays membres du Groupe de la BID. Le financement du commerce revêt généralement la forme d’un programme à court terme avec un cycle de fonds de roulement de 12 à 36 mois.

Mode de financement :

  1. Mourabaha
  2. Istisna’a
  3. Salam

Dans le cadre de ces modes de financement, le Groupe de la BID fournit divers services tels que :

  1. Financement du commerce : importations ou exportations
  2. Financement d'entrepôts
  3. Financement par cession de créances
  4. Lignes de financement aux banques locales

Ces services sont mis à la disposition des :

  1. Gouvernements et entités publiques
  2. Entreprises du secteur privé, fabricants et négociants
  3. Banques locales

Promotion du commerce

Le Groupe de la BID fournit également aux pays membres une assistance technique en matière de promotion et de facilitation du commerce. L'objectif principal est de promouvoir et de renforcer la coopération intra-communautaire et commerciale entre les pays membres et de compléter les efforts de financement du commerce à cet égard.