La Banque islamique de développement a approuvé plus de 110 millions de dollars US pour de nouveaux projets de développement dans les Pays membres

Tachkent, Ouzbékistan, 1er septembre 2021 - Le Conseil d'administration de la Banque islamique de développement (BID) a tenu sa 341e réunion en marge des Assemblées annuelles 2021 du Conseil des gouverneurs du Groupe de la BID, en cours actuellement à Tachkent, en Ouzbékistan.

Présidant la réunion, S.E. Dr. Al Jasser a déclaré qu'il était honoré par la validation par le Conseil de son élection comme Président de la BID et Président du Groupe de la BID.

« Excellences, pays et gouvernements respectés, je travaillerai au mieux de mes capacités au profit de cette institution. Je ne ménagerai aucun effort pour répondre aux attentes des pays membres et de ceux qui comptent sur notre soutien et nos conseils », a ajouté le Dr. Al Jasser.

Les réunions annuelles 2021 du Conseil des gouverneurs du Groupe BID se déroulent du 1er au 4 septembre 2021 dans la ville de Tachkent. Au cours de ces réunions, plusieurs événements parallèles, des activités de partage des connaissances et des réunions bilatérales visant à répondre aux aspirations de développement des pays membres de la BID, ont lieu.

Le Conseil a approuvé trois nouveaux projets de développement pour le Nigeria, la Guinée et la Sierra Leone pour un total de 110,14 millions de dollars US dans les domaines des infrastructures, de l'eau et de l'assainissement et de l'éducation.

Les détails des projets approuvés sont les suivants :

• Mise à niveau du projet routier Minna-Bida dans l'État du Niger – Nigéria : 86,64 millions de dollars américains au gouvernement du Nigéria pour la mise à niveau du projet routier Minna-Bida. L'objectif de développement global du projet est de contribuer au développement socio-économique de l'État du Niger, au Nigéria en construisant des interconnexions sûres, efficaces et rentables entre les régions du gouvernement local de l'État du Niger.

En plus d'améliorer la circulation et la sécurité routière, le projet réduit le temps de déplacement, les coûts d'exploitation des véhicules et ceux d'entretien des routes.

• Projet d'Aménagement du Traitement des Eaux Usées à Conakry :

18,8 millions de dollars américains à la République de Guinée pour le projet de développement du traitement des eaux usées à Conakry dans le cadre du « Reverse Linkage ».

Le Projet vise à améliorer le service d'assainissement à Conakry en traitant les eaux usées collectées avant de les rejeter dans l'océan afin de protéger le public et l'environnement des effets négatifs des eaux usées non traitées.

• Connectivité numérique dans les écoles pour accélérer la réponse au COVID 19 par le rétablissement de l'éducation - Sierra Leone

5 millions de dollars américains au gouvernement de la Sierra Leone pour la connectivité numérique dans les écoles afin d'accélérer la réponse au COVID 19 par le rétablissement de l'éducation.

Les principaux objectifs du projet sont les suivants : (i) Restaurer et redémarrer le système éducatif et permettre aux communautés de se connecter aux informations et opportunités critiques de l'économie numérique, et (ii) Stimuler l'économie en connectant les informations et les opportunités de la communauté dans l'économie numérique. Le projet consiste à étendre la connectivité numérique dans les écoles pour accélérer la réponse au COVID 19 par le rétablissement de l'éducation ; et créer un accès à un contenu éducatif mis à jour et à des cours en ligne.