Communiqué de presse du Groupe de la BID sur ses relations avec le Soudan

La Banque islamique de développement réitère sa volonté de soutenir le Soudan dans sa lutte contre la Covid-19 et dans ses efforts pour relever les défis économiques et réaliser les Objectifs de développement durable

Tenue à distance le 25 juin 2020, la « Conférence sur le partenariat avec le Soudan » fut l’occasion pour la Banque islamique de développement de souligner que sur les 2,3 milliards USD réservés à l’appui aux pays membres face à la pandémie de la Covid-19, 35,5 millions USD seront accordés au Soudan. Le Groupe de la BID a indiqué qu’il est disposé à collaborer avec la communauté internationale, les partenaires de développement et le secteur privé pour renforcer les partenariats et la coopération en appui aux efforts que déploie le Gouvernement soudanais pour réaliser le développement économique et social du pays.

À cette occasion, S.E. Dr Bandar Hajjar, Président du Groupe de la Banque islamique de développement, a affirmé que le soutien de la banque au développement économique et social du Soudan s’inscrit dans le droit fil de la mission de l’institution, qui consiste à favoriser le progrès économique et social des peuples des pays membres et des communautés musulmanes établies dans d’autres pays. Au sujet du partenariat qu’entretient la banque avec le Soudan, Dr Hajjar a indiqué que le Soudan est membre fondateur de la banque. Il est également membre de toutes les institutions affiliées au Groupe de la BID, à savoir la Société islamique d’assurance des investissements et des crédits à l’exportation, la Société islamique pour le développement du secteur privé, la Société internationale islamique de financement du commerce et l’Institut islamique de recherche et de formation.

Le Président de la BID a salué le soutien des pays membres à la banque, notamment l’appui sans faille du Royaume d’Arabie saoudite, le pays du siège de la banque. Il a indiqué que l’Arabie saoudite détient environ 25% du capital-actions de la banque et ne cesse de lui apporter un soutien généreux, grâce auquel la banque a pu obtenir la note de crédit la plus élevée, intensifier ses efforts de lutte contre la pauvreté et le chômage, et soutenir le développement des pays les moins avancés – autant d’éléments qui témoignent de l’esprit de coopération et de solidarité sur lequel la banque est fondée. 

Dr Hajjar a déclaré que la République du Soudan est l’un des pays membres auxquels la banque accorde une attention particulière. En effet, le partenariat entre les deux parties a survécu même aux moments les plus difficiles que le pays ait eu à traverser. Il indique que jusque-là la valeur totale des interventions du Groupe de la BID s’élève à 1,7 milliard USD, dont 1,1 milliard USD de projets financés par la Banque islamique de développement, 70,8 millions USD d’opérations du secteur privé financées par la Société islamique pour le développement du secteur privé, 126,1 millions USD de financements du commerce apportés par la Société internationale islamique de financement du commerce, et 388,6 millions USD de financements provenant d’autres fonds et programmes du groupe. En outre, la Société islamique d’assurance des investissements et des crédits à l’exportation a fourni au pays 249,3 millions USD en assurance des transactions commerciale et 358,2 millions USD de nouveaux engagements d’assurance.

En réponse à une question sur les secteurs financés par la banque au Soudan, S.E. le Président du Groupe de la BID a indiqué que le secteur de l’agriculture vient en première position avec 44,6% du total des financements, soit environ 754,9 millions USD. Il est suivi de l’énergie avec 16%, soit 271,8 millions USD, puis de l’industrie et des mines avec 10,2%, soit environ 172,6 millions USD. L’eau, l’assainissement et les services urbains arrivent en quatrième position, avec 8,3%, soit 141,2 millions USD.

Sur le portefeuille du Groupe de la BID au soudan, S.E. le Président a souligné que le portefeuille actif de tout le groupe dans le pays est constitué de 38 opérations, d'une valeur de 625,9 millions USD, soit 37% du portefeuille total du groupe. Il a ajouté que 151 opérations d’une valeur de 1.067,5 millions USD sont achevées, soit 63% du total du portefeuille.

Au sujet de l’appui qu’apporte la banque au Soudan dans la réalisation des Objectifs de développement durable, S.E. le Président a expliqué que la banque a aidé le Soudan dans la réalisation de huit Objectifs de développement durable, en l’occurrence l’ODD 1 (Pas de pauvreté), l’ODD 2 (Faim « zéro »),  l’ODD 3 (Bonne santé et bien-être), l’ODD 4 (Education de qualité), l’ODD 6 (Eau propre et assainissement), l’ODD 7 (Énergie propre et d’un coût abordable), l’ODD 8 (Travail décent et croissance économique) et l’ODD 9 (Industrie, innovation et infrastructure).

En conclusion de sa déclaration, le Président du Groupe de la BID a souligné que le groupe travaillera de concert avec le gouvernement du Premier ministre, Dr Abdalla Hamdok, pour surmonter les obstacles et les défis auxquels le pays est confronté en cette étape importante de son parcours.